Partager

Lotus 33

Code 0311, monoplace F1, 1963

Pourquoi est-ce un incontournable ?

La lotus 25, première monocoque de l’histoire de la F1, et la 33 en fin de saison, permettent à Lotus de remporter son premier titre de Champion du Monde avec Jim Clark. Cette première victoire eu des répercussions immédiates sur la production des Lotus de route car les ventes partent en flèche.

Espace course automobile

La carrière du grand sportif et ingénieur novateur Colin Chapman, fondateur de la marque Lotus, se caractérise dès ses premières réalisations dans les années 50, par la recherche d’une efficacité maximale à l’aide d’éléments mécaniques simples, souvent issus de la production de série. Il fait la guerre aux kilos superflus et étudie les moindres détails de chaque pièce. La recherche du haut rendement s’accompagne toujours, sur les voitures créées par Chapman, d’un allégement de la construction poussé à des limites qui firent naître, à tort ou à raison, certaines controverses. Il a néanmoins largement contribué à l'évolution des monoplaces de Formule 1.

 

La voiture code 0311 exposée à la Cité de l’Automobile, construite en 1963 sous le type 25, a été transformée par l'usine en type 33 en 1964.

 

Cette voiture possède un palmarès impressionnant grâce à des pilotes comme Jim Clark, Mike Spence et Peter Arundell. Elle compte plus de 20 participations à des Grands Prix et plusieurs victoires dont le Grand Prix de Hollande en 1965 ou le Grand Prix des 500 Miles d’Indianapolis. Vendue au célèbre pilote Jo Bonnier, elle fut rachetée par le grand pilote suisse Jo Siffert puis par Fritz Schlumpf.

En détail

Elle est équipée d’un excellent moteur, endurant et léger : le fameux V8 Coventry-Climax à injection directe de 1,5 litre. En 1963, ce moteur développait 198 chevaux. Avec la transformation en type 33, Chapman en obtient 210 à 10 500 tours/minute

Le saviez-vous ?

Après avoir été la vedette des circuits, elle est aussi devenue une vedette de cinéma en participant au tournage du film « Grand Prix ».