Partager

Renault Type AG1

code 2209, carrosserie landaulet, 1908

Pourquoi est-ce un incontournable ?

Cette voiture est sans aucun doute la plus connue de Renault. « Le taxi Renault », élément permanent du paysage de la capitale au début du XXe siècle, est devenu mythique grâce à sa participation à la bataille de Marne.

Espace aventure automobile

Parmi les nombreux modèles que Renault propose à ses clients durant les dernières années de la Belle Epoque, il en est un qui répond parfaitement aux besoins des compagnies de taxis : le type AG1. Ses performances sont honnêtes et surtout, il est fiable. Quant au châssis, il ne mesure que 3,80 m. Ainsi carrossé en landaulet, il offre une habitabilité suffisante tout en gardant une grande maniabilité en milieu urbain. La principale compagnie parisienne de taxis, la G7, adopte la voiture et le type AG1 est rapidement surnommé le "taxi Renault". Des compagnies de voitures de place et des hôtels en acquièrent, et cela jusqu’à Londres. Mais c’est en participant à la bataille de la Marne que le taxi Renault connaît la gloire. Au début de septembre 1914, l’armée allemande est proche de Paris et il faut envoyer au plus vite des renforts au front. Les troupes partent en train et dans les véhicules de l’armée, mais cela ne suffit pas et les taxis sont donc mobilisés, principalement des Renault de type AG1. Ils réussissent à transporter 4000 hommes.

En détail

Remarquez le radiateur, placé à l’arrière du moteur. En hiver, cela ne devait pas être désagréable pour le chauffeur exposé à tous vents. En revanche, l’été…

Le saviez-vous ?

Dans les années 1905 à 1910, la production d’automobiles tenait du jeu de construction. Les gammes des grands constructeurs comme Renault ou de Dion-Bouton comportaient jusqu’à une dizaine de moteurs différents, montés sur trois ou quatre taille de châssis, le tout assorti de carrosserie sur mesure. Le type AG1, déclinaison d’un autre modèle à succès n’échappa pas à la règle.