Partager

Sage 24HP

Code 0205, biplace plus spider, 1906

Pourquoi est-ce une incontournable? 

La voiture présentée est le seul exemplaire subsistant de la production de cette marque éphémère. Cette voiture était l’une des voitures préférées de Fritz Schlumpf. Il traita en effet la décoration de façon très personnelle, la faisant ressembler à un jouet princier. 

 

Espace aventure automobile

La firme parisienne Sage, qui méritait bien son nom du fait du sérieux de ses fabrications, peut être considérée non seulement comme une marque artisanale, mais plus encore comme une marque « de quartier » servant à ses clients, des voitures « à la carte ». Le principal intérêt de cette imposante voiture réside dans le fait que son châssis est prévu pour être habillé de trois carrosseries différentes, montées et démontées à volonté à l’aide de six boulons. Cet exemplaire comporte un moteur quatre cylindres bi-bloc à soupapes latérales, d’origine Mutel, constructeur réputé de moteurs très endurant de taxis. Ce moteur 15/20 CV est accouplé à une boîte mécanique à trois rapports, elle-même associée à une transmission finale à chaînes particulièrement discrète. On rapporte que Sage proposait à ses clients une boîte semi-automatique, avec probablement un système électrique. 

En détail

L’une des particularités de cette voiture est de posséder, à l’arrière, un troisième siège que les Américains adoptèrent vers 1910, notamment Ford sur son « Coupelet » sous le nom évocateur de « mother in law seat », le siège de la belle-mère

Le saviez-vous ?

La voiture actuellement en place est la version dite runabout conçue pour les promenades estivales. La version plus mondaine, le coupé-chauffeur avec portillons à l’arrière, est exposée à côté de la voiture. Enfin, il y avait une version conduite intérieure pour la saison froide.